Les moulins à café

Entretien avec un Molafabophile

 

Modèles autrichiens, bois et laiton Circa 1900

moulin à café 1

Molafabophile depuis plus de vingt ans, Jean-Paul Imbert a cédé la présidence de l'Association Internationale des Collectionneurs de Moulins à Café qu'il détenait depuis six années. Atteint du même virus que son épouse, ce collectionneur n'hésite pas à courir les grands rassemblements, les déballages, les brocantes et les antiquaires pour trouver le moulin à café rare, celui qu'il n'a pas réussi à acquérir mais qu'un autre possède, et qui pourrait venir enrichir sa collection de 800 pièces ! Du moulin à épices au moulin électrique en plastique, cet ustensile du quotidien apparu au XVIIe siècle en France n' a pas fini de soulever les passions.

 


 

Moulin en bois et laiton avec tiroir à secret, 1850

moulin à café 2

Comment est né votre intérêt pour les moulins à café ?

Mon désir de collectionner m'est venu à la suite d'une lecture. L'article parlait d'un moulin, dit Louis XIV, que j'avais dans un placard. Je me suis mis à chercher d'autres moulins pour tenir compagnie au premier. Au départ, en 1978, tout était bon pour démarrer cette future collection... mais j’investissais rarement plus de 100 francs. Quelques années plus tard, ne voulant pas laisser passer de plus beaux modèles, il m'a fallu mettre des sommes plus conséquentes dans mes achats! Aujourd'hui, j'en ai 800 et malgré ce nombre important, j'en ai vu autant que je n'ai pas, chez d'autres collectionneurs. La pièce recherchée, c'est évidemment celle-là et la pièce rare, l'inaccessible, celle qui est dans les musées : tel le moulin à café en or de Mme de Pompadour au Musée du Louvre ou les trésors exposés au musée de la ferronnerie Le Secq des Tournelles à Rouen...

 


 

Moulin fait dans un obus, maivelle composée de 4 balles, signé Vandce Poli, 1917

moulin à café 3

A quelle époque remontent les plus anciens moulins à café? et dans votre collection?

Les moulins, ou plutôt les broyeurs, sont apparus en France vers 1680, le café ayant été introduit à la cour de Louis XIV en 1669. Ils étaient en fer, souvent avec une patte de fixation en forme de fleur de lys. Sur les premiers moulins, on recueillait la mouture dans une bourse en cuir, puis est venu le modèle dit du "Sablier" et enfin celui avec un tiroir. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la plus importante région de fabrication des premiersmoulins était stéphanoise. En effet, autour de Saint-Etienne, dans la Loire, se trouvaient des "faiseurs de moulins". Il n'y en avait pas moins de 80 dans l'agglomération. On en trouve dès le règne de Louis XIV, qui ont produit des pièces exceptionnelles. Parmi les plus connus, je citerais Thivelier, Gillier, Desarmeaux, Cizeron... J'ai pour ma part la chance de posséder un moulin signé et daté de 1695.

 


 

Moulin en bois et fonte, marque impériale. 1897

moulin à café 4

Comment les moulins sont-ils arrivés sur le marché?

Lors de son introduction en France, le café était une boisson réservée à la noblesse et à la bourgeoisie, alors que sa consommation était en revanche fort répandue à Venise. De ce fait, les moulins étaient fabriqués à la demande par des maître-artisans ferronniers et les ébénistes. Puis est venue l'ère industrielle, de 1870 à 1950, avec de gros producteurs comme Peugeot, Godenberg, Japy, A.S., pour ne citer que des Français. Les matières utilisées ont bien évidemment évolué. Le fer, la tôle et le bois tout d'abord - les plus beaux moulins sont en gaïac (N.D.L.R: bois exotique dur d' Amérique centrale, réputé pour ses nombreuses vertus guérisseuses)- la fonte, l'aluminium, le laiton, le bronze, puis la galalithe, la bakélite, la porcelaine et enfin le plastique..

Site Recommandé

Haut de page